1 Jour 1 Portrait

Karine, une femme entière pleine de fantaisie. Tellement cultivée et délurée à la fois. Tellement passionnante quand elle vous parle de ses convictions. Comme je lui dis souvent : « tu me fais rêver ». On aime l’écouter, la suivre dans ses histoires et partager de bon moments à ses côtés. [Audrey Q.]

Hermeray (78) #1jour1portrait #lesptitscommerces #045 #mis78

En dehors du contact avec les chiens, j’apprécie tout particulièrement celui avec ma clientèle

Karine Ferber

1. Quel est votre nom ? Quel est votre enseigne ? Quelle est votre activité ? Où se situe votre magasin ? Depuis combien de temps exercez-vous cette profession ? Travaillez-vous avec votre conjoint ? Avez-vous des apprentis ?
Karine Ferber. Bel’Bêt est une petite société de toilettage canin à domicile. Habitant Hermeray, je me déplace sur un secteur chevauchant le 28 et le 78, principalement à proximité des villes de Rambouillet, Montfort l’Amaury, Les Essarts le Roi, Epernon, Gallardon et Maintenon. J’exerce la profession de toiletteuse canin depuis plus de 20 ans.

2. Quelle est l’anecdote qui vous a le plus marquée dans votre carrière ? Celle que vous citez le plus souvent ? Quel conseil donneriez-vous à une personne qui souhaite devenir commerçant ou artisan ?
Confucius : « Choisissez un travail que vous aimez, ainsi vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie ». N’hésitez pas à travailler avec un réseau de partenaires de confiance dont les activités sont complémentaires aux votre afin de les recommander auprès de vos clients.

3. Qu’aimez-vous le plus dans votre métier ? Qu’est-ce-qui vous rend unique et vous différencie des autres commerçants ? Quelle histoire (storytelling, accroche narrative) racontez-vous à vos clients ?
En dehors du contact avec les chiens, j’apprécie tout particulièrement celui avec ma clientèle. Nous partageons forcément le même engouement pour les animaux. Ces derniers sont des vecteurs qui facilitent le relationnel et le rende convivial.

J’ai rencontré mon premier chien à l’âge de 15 ans. Ce magnifique Malamute d’Akaska, adopté au refuge de Gennevilliers a vraiment orienté ma vie de façon cruciale. Il m’a appris énormément. Grâce à lui, j’ai connu le milieu du mushing (pratique du sport de traîneaux à chiens) pendant plusieurs années et en parallèle celui des expositions canines. Le fait d’être bénévole en refuge depuis 30 ans m’a permis de côtoyer ses chiens très diverses et donc d’élargir ma palette d’expériences. Aujourd’hui, je continue de relooker bénévolement des animaux qui arrivent parfois dans des états pitoyables. Ce sont souvent de vraies métamorphoses qui permettent de mettre l’animal en valeur et ainsi de favoriser son adoption. Un petit côté « coup de baguette magique » qui apporte un réel bien être à l’animal.

4. Quel est votre parcours ? Comment êtes-vous devenu commerçant ou commerçante ? Avez-vous fait des études en rapport avec votre activité actuelle ?
Mon parcours aura connu beaucoup de changements de directions avant de se stabiliser. Après avoir obtenu un bac médico social, je le suis lancée dans 4 années d’études artistiques, plus précisément d’architecture intérieure. Diplôme en poche, je me suis rendue à l‘évidence : travailler dans un bureau d’études n’était pas vraiment mon truc et c’est ma première passion qui l’a emporté : celle pour les animaux. Travailler à leur contact était devenue une évidence mais je souhaitais rester le plus indépendante possible. C’est ainsi que j’ai suivi une formation dans un salon parisien et crée ma société.

5. Comment avez-vous commencé dans ce métier ? Avez-vous toujours travaillé dans cette activité ? Depuis combien de temps êtes-vous établi à votre compte ?
J’ai commencé dans ce métier il y a plus de 20 ans.

6. Pouvez-vous nous présenter votre entreprise ? D’où viennent vos produits ? Où vous fournissez-vous ? Faites-vous du local ? Quelles transformations faites-vous ? Proposez-vous vos produits en dehors de votre magasin ?
Je ne vends pas de produits. En fait, je pense être une bonne commerçante mais une mauvaise commerciale. La photo étant l’un de mes hobbies, j’envisage la possibilité de compléter mon activité en créant un petit studio mobile afin de tirer les portraits de mes clients à 4 pattes avec où sans leur maîtres. Il existe quelque chose de particulièrement touchant, profond entre un chien et son humain. Une sorte d’alchimie que l’on a vraiment envi de kidnapper et d’immortaliser sur un cliché.

7. Pensez-vous que le confinement a fait redécouvrir les commerces de proximité aux consommateurs ? Sont-ils plus nombreux à venir à vous ?
Initialement, il m’a semblé ressentir un engouement global pour une consommation plus responsable marquée par des priorités différentes plutôt axées sur le local, la communication à l’autre. Comme un désir d’essentiel . Je ne sais pas si il en est resté quel qd je chose. Pour ma part, le rythme a repris normalement. J’ai de toute façon toujours été dans la proximité puisque je me rend directement au domicile de mes clients.

8. Le mot de la fin pour les lecteurs et lectrices des P’tits Commerces, le Mag … Qu’avez-vous envie de dire pour leurs donner envie de vous rendre visite ?
Depuis plus de 20 ans, j’ai eu le bonheur de suivre beaucoup de toutous tout au long de leur vie, de leur premier toilettage de chiot jusqu’à leur dernier. Leur propriétaire m’ont confié ceux qui leur ont succédé et ainsi de suite. Je n’ai à ce jour ni de page pro sur les réseaux sociaux ni de site internet. Depuis toujours, le bouche à oreille m’a assuré une publicité suffisante afin d’exercer sereinement mon activité.

9. Votre établissement est-il référencé sur le P’tit Guide .Org ? Souhaitez-vous créer un compte contributeur pour y gérer directement et gratuitement votre annonce ?
Ma société n’est pas référencée dans ce guide mais cela a l’air tentant.

10. Quels sont les moyens de vous joindre ? Quel est votre numéro de téléphone ? Votre email, votre page Facebook, votre site internet… ?
Téléphone au 0614720896

Extra (questionnaire de Proust)

11. Le principal trait de mon caractère ?
Authentique

12. Mon rêve de bonheur ?
Mon rêve de bonheur serait de continuer à vivre ma vie telle qu’elle est aujourd’hui. Rire de (presque) tout, s’émerveiller d’un rien et aimer toujours.

13. La couleur que je préfère ?
L’indigo du ciel, juste avant le crépuscule.

14. Mes noms favoris ?
Einstein, De Vinci, Victor Hugo, Shakespeare, Paul Cohelo, Pierre Rabbhi

15. Le don de la nature que je voudrais avoir ?
Le pouvoir de régénération et de la créativité infinie

16. Ma devise ?
« On ne chasse pas l’obscurité avec de l’ombre mais en allumant la lumière. »


Karine Ferber
Bel’Bêt
0614720896
Hermeray (78)

Crédit photo : Karine Ferber


Tous les portraits : 1 Jour 1 Portrait
Vous aussi : Déposer votre interview ici !
Extra : Interviews célèbres

Laisser un commentaire