1 Jour 1 Portrait

Une jeune entrepreneuse, pleine de fraîcheur, dynamique, courageuse, nous ouvre ses portes pour le portrait du jour. Elle a ouvert son commerce pratiquement durant le début de la crise sanitaire COVID-19, et malgré cela, elle n’a rien lâché, a su rebondir et créer des alliances utiles avec des commerces locaux solidaires, pour continuer à réaliser son rêve de petite fille : prendre soin des autres et faire du bien autour d’elle.

Bienveillante, spontanée, elle se confie aujourd’hui dans notre webmag lesptitscommerces.org et c’est avec un réel plaisir que je vous laisse découvrir ou redécouvrir, Margot Gallopin. Toute l’équipe de rédaction souhaite une longue vie à l’Institut Bien Etre à Gogo, qui mérite d’être connu ! Bonne lecture !

Ablis (78) #1jour1portrait #lesptitscommerces #mis78 #043

Je recommande à tous de réaliser ses rêves !

Margot Gallopin

1. Quel est votre nom ? Quel est votre enseigne ? Quelle est votre activité ? Où se situe votre magasin ? Depuis combien de temps exercez-vous cette profession ? Travaillez-vous avec votre conjoint ? Avez-vous des apprentis ?
Je m’appelle Margot Gallopin, je suis l’esthéticienne d’Ablis (78), future petite ville de Demain, fondatrice de l’Institut Bien-Etre à Gogo. Je pratique : les épilations, soin du visage, modelage corps, blanchiment dentaire européen, bronzage en spray, les extensions de cils, le rehaussement de cils et le water-bike. Je vends également des petites merveilles françaises, des articles en coton faits mains dans les Yvelines, des cosmétiques français et naturels, des bougies faites mains aussi et naturelles, des boules de bains françaises et du maquillage français et naturel également.  Mon activité s’exerce surtout principalement autour du bien-être de la femme, mais les hommes ne sont pas exclus !

Cela fait 7 ans maintenant que je suis esthéticienne. Auparavant, j’étais salariée, puis formatrice pour un grand groupe de cosmétique, et après, j’ai ouvert mon institut en 2019. J’ai décidé d’ouvrir dans mon village d’enfance et cela me tenait très à cœur d’ouvrir à Ablis où mes parents et grands-parents ont vécu. 

2. Quelle est l’anecdote qui vous a le plus marquée dans votre carrière ? Celle que vous citez le plus souvent ? Quel conseil donneriez-vous à une personne qui souhaite devenir commerçant ou artisan ?
Une cliente tellement impatiente de venir se faire masser qu’elle arrive une semaine en avance ! Nous avons bien ri, car d’après elle, son homme ne lui en offre pas assez pour venir toutes les semaines. À son plus grand regret. (NDLR : sourire)

3. Qu’aimez-vous le plus dans votre métier ? Qu’est-ce-qui vous rend unique et vous différencie des autres commerçants ? Quelle histoire (storytelling, accroche narrative) racontez-vous à vos clients ?
Chaque cliente est unique pour moi. Mes clientes font parties de ma famille et ne sont pas de simples numéros et beaucoup vous le dirons. Je pense que l’amour que j’ai pour mon métier se ressent dans mon travail.  J’aime le bien-être que je procure à mes clientes et beaucoup arrivent à dire des choses qu’elles n’arrivent à dire nulle par ailleurs. Ici, elles se sentent en confiance et elles le peuvent ; car tout ce qui est dit à l’institut reste à l’institut ! (NDLR : clin d’œil)  

Ce qui me différencie, c’est que je fais en sorte que l’institut évolue chaque jour, chaque semaine voir chaque mois pratiquement. J’essaie toujours de l’améliorer dès que je le peux : décorations, accessoires de détente pour mes clientes, nouveaux produits dont beaucoup proviennent de petites entreprises familiales françaises, et je suis aussi des formations tous les ans : minimum 3 par an en moyenne, car l’esthétique évolue chaque jour, et je tiens à me tenir informé des nouveautés, c’est primordial !

4. Quel est votre parcours ? Comment êtes-vous devenu commerçant ou commerçante ? Avez-vous fait des études en rapport avec votre activité actuelle ?
J’ai commencé par un Bac Technicienne d’Étude du Bâtiment en Étude et Économie de la Construction. Oui je sais (rire), le truc qui n’a strictement rien à voir avec mon métier actuel ! Malgré mon amour pour la décoration, je me suis vite rendue compte que cela n’était pas fait pour moi. J’avais un rêve de petite fille que je voulais réaliser à tout prix, car depuis petite fille, j’avais 8-9 ans je pense, j’appréciais de masser ma maman. J’ai donc décidé de partir en école privée, sur Paris, à l’école Élysée Marbeuf.

5. Comment avez-vous commencé dans ce métier ? Avez-vous toujours travaillé dans cette activité ? Depuis combien de temps êtes-vous établi à votre compte ?
À l’âge de 14-15 ans, j’ai fait un CAP en 1 an, sautant aussi ainsi une classe, et j’ai passé mon Bac la deuxième année, le tout en alternance, dans deux instituts de beauté et de soins sur Paris. Après mes diplômes obtenus, ma patronne m’a embauché, puis je suis restée dans la même enseigne, tout en me rapprochant de la ville d’Ablis, en revenant sur Rambouillet. Là, je suis passée formatrice pour la Région et j’ai très vite compris que cela ne me correspondait plus. Je n’avais qu’une envie : ouvrir mon institut pour pouvoir chouchouter mes propres clientes et comme moi je le voulais.

Entre l’idée d’ouvrir et l’ouverture de l’institut, il s’est passé uniquement 4 mois ; une aventure incroyable. Je recommande à tous de réaliser ses rêves !

6. Pouvez-vous nous présenter votre entreprise ? D’où viennent vos produits ? Où vous fournissez-vous ? Faites-vous du local ? Quelles transformations faites-vous ? Proposez-vous vos produits en dehors de votre magasin ?
L’institut Bien-Être à Gogo est dirigé par moi-même et je suis seule à y travailler. Celui ci est ouvert depuis 2019, du lundi au dimanche depuis l’ouverture, mais à partir de février 2022, j’ouvrirai du mardi au samedi et 1er et 3e dimanche du mois, pour être encore plus en forme pour les clientes. Je n’ai qu’une seule règle et je m’y tiens : dans l’institut, toujours de la bonne humeur et le « chouchoutage » de mes clientes. J’utilise des produits français, naturels et de qualité qui sont mis en avant dans mon institut. Comme je ne fais que du soin, il est donc primordial pour moi, d’utiliser que des produits respectueux pour vous. 

7. Pensez-vous que le confinement a fait redécouvrir les commerces de proximité aux consommateurs ? Sont-ils plus nombreux à venir à vous ?
Non malheureusement, car nous avons tellement été fermés et mal refermés si je puis dire. Moins que certains, bien sûr je pense au secteur de la restauration entre autre, mais il y en a eu beaucoup d’autres. Je suis à la limite d’un département qui a déjà fermé 15 jours après moi en mars 2021. Mais au confinement de mars 2021, j’étais un des seuls commerces fermé sur Ablis … 

Par compte, beaucoup de personnes se sentaient plus en confiance dans un petit institut comme le mien pour l’hygiène, contrairement à certaines grosses enseignes et beaucoup sont restées très fidèles. À l’Institut Bien- Être à Gogo, nous respectons toujours les règles sanitaires ! (NDLR : clin d’œil)

8. Le mot de la fin pour les lecteurs et lectrices des P’tits Commerces, le Mag… Qu’avez-vous envie de dire pour leur donner envie de vous rendre visite ?
L’Institut Bien-Être à Gogo, un moment rien que pour vous où on vous chouchoute de la tête aux pieds en toute simplicité ! Un moment pour vous et rien qu’à vous !  N’hésitez pas à venir nous rendre visite, les portes de l’Institut sont toujours ouvertes ! Un petit sms avant, et ce sera avec plaisir de vous faire découvrir l’univers de Bien-Être à Gogo !

9. Quels sont les moyens de vous joindre ? Quel est votre numéro de téléphone ? Votre email, votre page Facebook, votre site internet… ?
Margot Gallopin – Institut Bien-Etre à Gogo – Adresse : 8 Rue de Rochefort – 78660 Ablis – Tél : 07 70 98 08 03 – Email : gallopinpro@gmx.com – Facebook : https://www.facebook.com/bienetreagogo – Instagram : https://www.instagram.com/bien_etre_a_gogo_ablis/ – Site internet : https://app.flexybeauty.com/bien-etre-a-gogo/home

10. Votre établissement est-il référencé sur le P’tit Guide .Org ? Souhaitez-vous créer un compte contributeur pour y gérer directement et gratuitement votre annonce ?
Non pas encore, mais je veux bien !

11. Candidat(e) pour une interview à la Radio RVE ?
Avec grand plaisir que je répondrai à une interview à la radio. Si je peux transmettre l’amour que j’ai de mon métier aux autres, pourquoi pas ! 

Extra (questionnaire de Proust)

12. Mon état d’esprit actuel ?
En un peu plus de deux ans, je me suis déjà agrandi (NDLR : l’Institut), mais pas encore suffisamment à mon goût ! J’aimerais apporter encore plus à la ville d’Ablis avec un véritable Spa ! 

13. Ma devise favorite ? 
«  Il faut souffrir pour être belle, mais si on peut être belle sans souffrir c’est encore mieux » ! Et la devise de mes clientes  « les petits deviendront grands »  – beaucoup se reconnaîtront en lisant. (NDLR : sourire) 

14. Le don de la nature que je voudrais avoir ?
Pouvoir rendre tout le monde heureux  ! Que toutes les personnes qui sortent de chez Bien-Être à Gogo, soient les plus heureuses et se sentent bien avec elles-mêmes !!


Margot Gallopin
Bien-Être à Gogo
gallopinpro@gmx.com
0770980803
Ablis (78)
Facebook : https://www.facebook.com/margot.gallopin
Instagram : https://www.instagram.com/tresor_a_gogo/
Page Facebook : https://www.facebook.com/bienetreagogo
Instagram pro : https://www.instagram.com/bien_etre_a_gogo_ablis/
Site internet : https://app.flexybeauty.com/bien-etre-a-gogo/home

Crédit photo : Margaux Gallopin


Tous les portraits : 1 Jour 1 Portrait
Vous aussi : Déposer votre interview ici !
Extra : Interviews célèbres

Laisser un commentaire