Valérie Bailleux-Blondeau

1 Jour 1 Portrait

Nous avons rendez-vous aujourd’hui avec le « beau », celui qui reste contre vents et marées. Un artisan du patrimoine, vivant et historique, pour redonner couleurs, vigueur et goût à votre mobilier d’intérieur. Acteur de l’économie circulaire, puisque agissant sur la réfection du mobilier, connaisseuse des styles et tendances, dénicheuse de talent, nous avons rendez-vous avec Valérie Bailleux-Blondeau, Tapissier décoratrice à Rambouillet et Gallardon, pratiquant son métier (son art ?) avec passion, curiosité et goût. Un métier ancestral qui ne vous laisse pas indifférent, avec des techniques traditionnelles et plus modernes, rendant votre mobilier unique, exclusif, personnel et intemporel. Découvrons donc cette curiosité locale…

#1jour1portrait #lesptitscommerces #006

C’est ça mon meilleur défi, de me renouveler sans cesse

Valérie Bailleux-Blondeau

1. Quel est votre nom ? Quel est votre enseigne ? Quelle est votre activité ? Où se situe votre magasin ? Depuis combien de temps exercez-vous cette profession ? Travaillez-vous avec votre conjoint ? Avez-vous des apprentis ?
Valérie Bailleux-Blondeau (L’Atelier du Bout d’A Haut)

2. Quelle est l’anecdote qui vous a le plus marquée dans votre carrière ? Celle que vous citez le plus souvent ? Quel conseil donneriez-vous à une personne qui souhaite devenir commerçant ou artisan ?
Un fauteuil que j’ai découvert, et dont l’assise avait été remplie de vieux Paris Match !

3. Qu’aimez-vous le plus dans votre métier ? Qu’est-ce-qui vous rend unique et vous différencie des autres commerçants ? Quelle histoire (storytelling, accroche narrative) racontez-vous à vos clients ?
La personnalisation. Le fait que chaque pièce est différente, a une histoire et un futur. Même si les méthodes sont similaires, chaque pièce permet d’adapter et de customiser pour en faire une pièce de décoration unique.

4. Quel est votre parcours ? Comment êtes-vous devenu commerçant ou commerçante ? Avez-vous fait des études en rapport avec votre activité actuelle ?
Cela n’est pas très intéressant et le passé finalement n’éclaire pas l’avenir. Je m’intéresse surtout à ce que je sais faire, tente de le faire bien et me former en permanence. C’est ça mon meilleur défi, de me renouveler sans cesse.

5. Comment avez-vous commencé dans ce métier ? Avez-vous toujours travaillé dans cette activité ? Depuis combien de temps êtes-vous établi à votre compte ?
Par une reconversion, dont j’aurais pu sentir qu’elle me plairait. J’étais déjà assez experte en couture, avec des goûts confirmés en décoration.

6. Pouvez-vous nous présenter votre entreprise ? D’où viennent vos produits ? Où vous fournissez-vous ? Faites-vous du local ? Quelles transformations faites-vous ? Proposez-vous vos produits en dehors de votre magasin ?
L’Atelier du Bout d’A Haut, un atelier professionnel de passionnés, qui s’inscrit dans le plaisir de rénover, restaurer et de redonner vie aux plus belles pièces de votre mobilier, traditionnel, d’époque ou contemporain. L’Atelier développe aussi ses propres créations originales sur des structures existantes permettant ainsi de personnaliser à l’envie, selon les intérieurs rencontrés et les textures existantes.
Un atelier où tout est fabriqué ici, près de chez vous, avec la passion et la patience nécessaires aux plus belles oeuvres…

7. Pensez-vous que le confinement a fait redécouvrir les commerces de proximité aux consommateurs ? Sont-ils plus nombreux à venir à vous ?
Evidemment il y a eu une tendance à redécouvrir l’essentiel, pas loin de chez soi. Dire, si cela est durable et surtout si cela va entraîner une accélération sur ce format, je ne sais pas. Ce que je sais, c’est que le confinement nous met devant notre obligation de rester enfermé, chez soi. Et ce chez soi, on a envie donc de l’embellir et d’en profiter au mieux.

8. Le mot de la fin pour les lecteurs et lectrices des P’tits Commerces, le Mag … Qu’avez-vous envie de dire pour leurs donner envie de vous rendre visite ?
Bravo pour cette belle initiative, citoyenne et vivante, locale et responsable, pour diffuser de l’information en local !

9. Votre établissement est-il référencé sur le P’tit Guide .Org ? Souhaitez-vous créer un compte contributeur pour y gérer directement et gratuitement votre annonce ?
Oui >>> https://www.leptitguide.org/annonce/latelier-du-bout-da-haut/

10. Quels sont les moyens de vous joindre ? Quel est votre numéro de téléphone ? Votre email, votre page Facebook, votre site internet… ?
Site web, Facebook, Instagram. Mail, téléphone. Et surtout : venez à l’atelier, passage fleuri !

11. Candidat(e) pour une interview à la Radio RVE ?
Oui

Extra (questionnaire de Proust)

12. Le principal trait de mon caractère ?
Bon esprit d’analyse et de ressenti

13. Mon rêve de bonheur ?
Cela reste un rêve, il ne peut être dévoilé

14. La couleur que je préfère ?
Bleu Klein


Valérie Bailleux-Blondeau
Atelier du Bout d’A Haut
latelierduboutdahaut@gmail.com
06 63 70 09 15
Rambouillet (78) et Gallardon (28)
Site internet : https://www.latelierduboutdahaut.fr/
Facebook : https://www.facebook.com/atelierduboutdahaut
Instagram : https://www.instagram.com/atelierboutdahaut/
Le P’tit Guide : https://www.leptitguide.org/annonce/latelier-du-bout-da-haut/

Crédit photo : Atelier du Bout d’A Haut


Tous les portraits : 1 Jour 1 Portrait
Vous aussi : Déposer votre interview ici !
Extra : Interviews célèbres

Laisser un commentaire